PETIT BUSINESS ENTRE AMIES

C’est durant l’été 2017, vautrées sur nos matelas pneumatiques, dérivant tranquillement à la surface de la piscine, que le désir de nous associer a pris racine.

Nous avons toutes les deux un job, des enfants, une vie plutôt épanouissante. Nous passons suffisamment de temps ensemble à faire et défaire le monde, pourquoi ajouter à nos vies déjà comblées un élément susceptible de mettre en péril notre amitié ?


KLASK Cosmetics business entre amies


Tout d’abord, il y a cette nécessité commune de faire profiter les autres de ces soins miraculeux. D’autres âmes en détresse à la peau capricieuse avaient certainement besoin d’un remède efficace. Mais surtout, KLASK nous permet aussi d’aborder le travail autrement, il devient alors un prolongement naturel et évident de nos discussions de soirées, nos questionnements perpétuels, et nous permet d’aligner notre travail à nos visions. Et enfin il y a aussi ce désir de connecter nos cerveaux dans le but de créer.

À nos âges, proche de 40 ans, les doutes existentiels deviennent plus persistants, la routine quotidienne oppressante et la conscience de notre inutilité terrorisante. Nous sommes à la recherche d’épanouissement, d’ataraxie... KLASK s'avère être la parfaite solution à ces démons mentaux. Concrètement, les soins nourrissent nos peaux et atténuent les signes de vieillesse prématurés. Abstraitement, le développement et la commercialisation nous entraînent dans une dynamique intellectuelle comblant ainsi nos vides liés à la crise de la quarantaine.


Nous possédons une vision commune du futur de KLASK :

. Un développement progressif, par le biais du bouche à oreille

. Une production contrôlée évitant un maximum le gaspillage

. Une proximité avec notre clientèle

. Un lien à l’art et la culture

Nous avons toutes les deux fait des études d’art et KLASK est pour nous, en plus d’être une solution miracle à nos problèmes de peau, un moyen d’exercer notre créativité.

Nous sommes complémentaires dans la répartition des tâches clairement définies et réparties entre nous. C’est sans doute l’une des clés d’un bon fonctionnement entre potes. L’une développe les formules des produits, l’autre la communication. Et nous traitons l’aspect commercial en parallèle.

Le fait de se connaître depuis longtemps, est un atout majeur, la confiance est une clé de voûte et la parfaite connaissance de l’autre est un luxe.

Et enfin, cerise sur le gâteau, le détail qui tue: c’est l’effet “rebooste”, quand l’une est démotivée, l'autre est toujours là pour rééquilibrer les énergies et redonner un coup de fouet.


C’est un projet de vie, nourrissant un désir de créer ensemble, en parfaite entente dans un esprit de famille, léger, reposant, à l’opposé du speed dans lequel on vit actuellement. Ou du moins avant la crise du covid. Crise qui d’ailleurs nous a tous plongés dans un temps suspendu, changeant le spectre des indispensables futurs, renforçant encore nos convictions.

L'entrepreneuriat peut être vécu autrement que dans un but lucratif et consumériste:

Il est possible d’y lier l’enthousiasme et le bonheur de concevoir une marque utile et efficace entre amies, d’adhérer à d’autres valeurs, plus actuelles, plus alignées à l’évolution sociétale d’aujourd’hui, qu’elle soit écologique, sociale ou spirituelle...